Sylvopastoralisme à Aiguamúrcia (Tarragone)

AgroForAdapt travaille dans 27 forêts de Catalogne et de Castille et Léon (plus de 480 ha au total) pour promouvoir le sylvopastoralisme comme mesure d'adaptation au changement climatique. Pour permettre au bétail d'entrer dans la forêt, nous effectuons des traitements sylvicoles et nous améliorons et conditionnons les infrastructures auxiliaires, y compris les accès, les points d'eau et les abris pour le bétail.

À Aiguamúrcia (Tarragone), nous travaillons sur 50 ha de forêt appartenant au Conseil provincial de Tarragone. Au début du projet, cette forêt, dominée par le pin d'Alep, présentait une densité excessive d'arbres et de sous-bois qui empêchait l'utilisation pastorale, tout en causant des problèmes de vitalité et une grande vulnérabilité aux incendies. C'est pourquoi :

- nous restaurons une étable.

- Entre janvier et mars 2023, nous avons réalisé des traitements sylvicoles sélectifs sous forme d'éclaircie (réduction de la densité des arbres) et de débroussaillage. L'éclaircie permet de favoriser les arbres qui présentent le plus de vitalité, de qualité ou d'intérêt pour la biodiversité. Les travaux ont été conçus et dirigés par le CTFC et ont un double objectif :

a) Augmenter la capacité d'adaptation de la forêt au changement climatique : les traitements réduisent la vulnérabilité aux incendies de forêt et à la concurrence pour l'eau. Nous protégeons ainsi la forêt dans son ensemble et augmentons la vitalité des arbres respectés.

b) Permettre l'utilisation sylvopastorale de la forêt : plus la lumière atteint le sol, plus le potentiel pastoral et la production de fourrage augmentent. Désormais, ce sont les troupeaux (brebis et chèvres) qui maintiennent cette structure, plus vitale et moins vulnérable aux incendies.

Aspect de la forêt avant (à gauche) et après (à droite) le traitement sylvicole.